ALTEARCH-Médiation, Multimédias culturels et systèmes d'information pour le patrimoine - Valorisation du patrimoine et développement territorial    
 
L'entreprise
 
Nos services
 
Nos références
 
Contact

     L'entreprise > Nos objectifs > Altéarch [ + ] : Les enjeux territoriaux de la médiation du patrimoine

Les enjeux territoriaux de la médiation - valorisation du patrimoine



La valorisation du patrimoine, inscrite dans le cadre de politiques culturelles publiques, engage pour les territoires et institutions qui en sont en charge des dimensions socioculturelles mais aussi directement économiques, touristiques et stratégiques.

Avec le développement des technologies numériques, on assiste à l'articulation et l'imbrication entre nouvelles formes numériques de valorisation des savoirs culturels et gouvernance territoriale.

Le patrimoine culturel, constitutif des territoires qui l'engendrent et le portent au fil des siècles, entretient une relation privilégié avec la territorialité : en tant que réseau de lieux physiques maillant le territoire, le patrimoine culturel est constitutif non seulement de l'identité, mais aussi de l'organisation spatiale, de l'attractivité touristique ou encore des politiques publiques d'aménagement d'un territoire. L'ancrage géographique des lieux de patrimoine porte avec lui des dimensions non seulement proprement socioculturelles, mais aussi administratives, juridiques, économiques, touristiques, stratégiques, scientifiques.

Par ailleurs, il faut reconnaitre l'importance que prend le patrimoine culturel dans la constitution d'une identité territoriale : c'est en partie par ses musées, ses sites naturels, ses sites archéologiques, ses monuments historiques que se distingue un territoire, sans compter que le patrimoine participe aussi activement de l'identité culturelle des habitants du territoire.

Dans un contexte de recomposition territoriale, de concurrence accrue entre les territoires et de recherche de compétitivité, le patrimoine culturel est devenu un enjeu majeur de la visibilité et de l'attractivité touristique du territoire, qui entraînent avec elles des enjeux économiques et stratégiques.

En effet, pour nombre de territoires, le patrimoine culturel recèle un grand potentiel de développement, et ceux pourvus de grands sites mondialement connus servant de locomotives pour le tourisme culturel savent ce que leur économie et leur rayonnement doivent à ce dernier. Cependant, la valorisation touristique et économique du patrimoine s'inscrit pour les territoires dans un jeu de gestion des finances publiques complexe, où les retombées économiques et sociales de la restauration, de l'entretien et de l'ouverture au public du patrimoine sont parfois difficiles à évaluer précisément.

Pourtant, de très nombreux territoires sont engagés dans des politiques de valorisation culturelle touristique et les politiques territoriales (où les rapports d'études commandés par les collectivités) sont innombrables où le patrimoine culturel est reconnu comme force majeure d'attractivité touristique, et donc de développement économique.

«  La représentation du rôle économique du patrimoine est en pleine évolution : les collectivités passent du souci de maintenir une source de rente à une démarche dynamique de production de services.[…] [On assiste à] l'élaboration de véritables « projets de monuments » inscrits dans des dynamiques plus globales et plus cohérentes de développement durable. […] [C'est aussi ] l'émergence de projet patrimoniaux transversaux fortement territorialisés articulant des dimensions culturelles, historiques, artistiques, économiques, touristiques, scientifiques, sociales. […] En conséquence, la mesure et la prise en compte de l'impact économique et social du patrimoine sur un territoire représentent un enjeu déterminent pour les acteurs (collectivités, gestionnaires, entreprises), qui interviennent dans sa préservation, sa rénovation, sa valorisation.

[..]

Les nouvelles configurations territoriales, la recomposition des missions et compétences publiques et institutionnelles associées aux lois de décentralisation redessinent dans le champ du patrimoine les modalités et espaces traditionnels de collaboration et d'action. On assiste ainsi au passage d'une stricte logique de site axée sur la restauration des monuments à une démarche privilégiant leur inscription dans un environnement élargi. […] La valorisation du patrimoine s'inscrit donc désormais dans une perspective de politique intégrée, d'attractivité et de dynamisation des territoires »[1].

C'est pour répondre à une partie de ces enjeux que nous avons décider de créer ALTEARCH-Médiation!

[1].Passamar, H. d. (novembre 2005) "L'impact économique et social du patrimoine en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur", Les cahiers de l'Agence Régionale du Patrimoine Provence-Alpes-Côte d'Azur, n° 01, p.2-12.
Voir le site de l'Agence Régionale du Patrimoine Provence-Alpes-Côte d'Azur :
http://www.patrimoine-paca.com




Les enjeux territoriaux de la médiation du patrimoine.


Les politiques culturelles numériques [ bientôt en ligne ].